Editions Studio graph

Accueil > Quartier sensible ? > ASH

ASH

jeudi 25 janvier 2007

D’un village à une cité "sensible", Bessancourt à la loupe

Par Anne Simonot

Etymologiquement, Brosses et Malais pourrait se traduire par "entre broussailles et mauvais bois", selon Robert Bornet, conseiller municipal chargé, en 1971, de choisir la dénomination des rues du nouveau quartier, tout juste achevé. Il explique ainsi, dans le livre de Luc Blanchard, que son idée était de leur donner "des noms puisés dans la mémoire locale", en s’inspirant de la tradition des abbesses de Maubuisson ou du répertoire des anciens lieux-dits.

Lire la suite