Les amis des Éditions Studio graph

Accueil > Hirondelles sur le web > Biblio > L’orchestre noir

L’orchestre noir

janvier 1998

Frédéric Laurent, éditions Stock 1978

A défaut d’un cerveau unique, le néo-fascisme a désormais un bras armé qui va servir, sans distinction, les gouvernements réactionnaires, les mouvements de contre-révolution, les services spéciaux ou les intérêts des multinationales. Pour ces mercenaires de la réaction, les premiers ennemis à abattre seront les militaires portugais qui cherchent à liquider le salazarisme. Contre eux, ils luttèrent d’abord au Portugal, puis aux Açores et, enfin, en Afrique. Mais pour les anciens O.A.S. de l’"Orchestre", il y a un autre ennemi de choix : le gouvernement algérien que, avec l’aide du S.D.E.C.E., ils cherchent à déstabiliser. L’isolement progressif des régimes blancs d’Afrique australe offrira aussi à ces défenseurs de l’Occident souverain de belles occasions de prouver leurs talents. Enfin, il y a l’Europe où la "révolution des oeillets", la chute des colonels grecs et la mort de Franco, en marquant la fin du fascisme d’Etat traditionnel, on retenti comme autant de signaux d’alerte aux oreilles des partisans de la droite la plus dure, les poussant à oublier leurs différences pour préparer l’avenir.